Menu Amapiens

Identifiez-vous



Qui est en ligne ?

Nous avons 22 invités en ligne
Visite de l'exploitation d'Axel Masson
Écrit par LHUILLIER Francoise et Thierry   

Samedi 9 octobre, nous nous sommes retrouvés vers 14h chez Axel pour visiter son élevage de bovins. Nous étions une douzaine avec les enfants sous un soleil radieux..

Axel a tenu à nous faire faire le tour de son exploitation de manière à mieux comprendre sa façon de travailler .

Premier lieu: Le hangar d'hivernage

Hivernage

Sous ce grand hangar, très haut permettant une bonne circulation de l'air, hivernent les veaux et les mères . Axel utilise énormément de paille car le bien-être des animaux et en particulier des veaux est fondamental pour obtenir une viande de qualité.

Régulièrement la courbe de croissance du lot de veaux est surveillée de manière à ajuster les quantités de nourriture et pallier à d'éventuels problèmes.

Dans ce bâtiment, nous sommes restés assez longtemps car , outre la passion d'Axel, les questions étaient nombreuses (Normes et réglèmentation sur les aménagements, nourritures des animaux, traitements sanitaires, sélections des animaux pour l'abattage et bien d'autres choses).

Les enfants étaient ravis.

Au premier plan, nous sommes dans l'allée permettant le dépot de la nourriture une fois tous les deux jours. Poussière et boue repoussée régulièrement sur la gauche, la nourriture est déposée sur toute la longeur sur la droite comme on le voit.
Axel , avec force d'arguments, n'utilise jamais d'ensilage. Ses animaux lorsqu'ils ne sont pas dans les prairies sont nourris avec un savant mélange de paille, d'extraits de blé (une sorte de mélasse) avec des ajouts en sel en particulièr. Le dosage , précis , est important pour l'appétance des animaux.

Ces aliments associés avec de l'argile que les animaux mangent à volonté, permet une santé optimum des animaux ne nécessitant pas de traitements préventifs et très rarement la visite du vétérinaire.

Les veaux, libres de leurs mouvements, têtent leurs mères mais se nourrissent également de ces aliments. Ils ne sont pas nourris comme les veaux en batterie de lait reconstitué et leur viande ne sera pas blanche mais rosée.

Deuxième lieu:

Prenant la voiture , il nous a ensuite conduit sur le deuxième site où il nous a expliqué la gestion de ses prairies.

Ce site , comme le suivant est éloigné (3 km à vol d'oiseau mais11 km en voiture). Avec les grandes propriétés et la chasse, difficile de faire autrement.

Il s'agit de prairies naturelles étant passées tout récémment sous le label Bio.

Le compostage du fumier avec la grande quantité de paille permet de fabriquer une fumure riche qu'il étend sur ses parcelles. Nous avons tous été surpris par la couleur bien verte de sa prairie qui d'ailleurs se voit également sur Google Earth (Me demander le fichier Axel Masson.kmz ). Mélange de graminées et de trèfles, installés naturellement, ses prairies constituent un aliment de qualité en permettant aussi une riche microfaune. (Vers de terre en particulier).

Les bottes étaient bien inutiles car il faisait très chaud.

Axel nous a parlé longtemps de la difficile cohabitation des éleveurs (et cultivateurs) avec les propriétaires de propriété de chasse. En particulier, la surpopulation de sangliers provoque sur ses prairies des dégâts (labourages) préjudiciables qui nécessitent de passer beaucoup de temps pour les demandes d'indemnisation.

Troisième lieu près de Loreux

Troisème lieu qui se trouve sur la commune de Loreux . Sur ses prairies bio se rencontrent (façon de parler! ) les génisses et les taureaux. Axel nous a longuement parlé ici de la façon dont il va choisir les taureaux pour améliorer son cheptel, la façon de choisir le taureau pour la "monte" ou de le faire pour la "repasse".Nous avons bien ri!
Bataille de glands, il a bien fallu se décider à rentrer. Il était près de 19h

Retour à la ferme

Revenus au lieu de rendez vous, sur le lieu de vente en direct, nous avons dégusté un excellent vin de pissenlit et un bon gâteau. Derrière se trouvent d'autres prairies. S'y trouve ,la réserve de paille pour l'hivernage du reste du cheptel, qui se fait en extérieur.

Merci à Axel pour cette visite passionnante.

 
Solenbio - AMAP autour de Romorantin, Powered by Joomla! ; Réalisation F-Informatique ; Administration